SHIATSU JEAN-MARC WEILL Séances et Formations
    SHIATSU                                   JEAN-MARC WEILL                                 Séances et Formations 

Séminaire UFPST - novembre 2016

 

 

 

Jean Marc Weill : La pratique du diagnostic du hara et du dos en shiatsu

La palpation du hara et du dos est une ancienne technique chinoise encore utilisée mais sur laquelle le diagnostic par la prise du pouls et l’observation de la langue ont pris le pas. Au Japon, cette technique a été cependant largement développée, au début du XVIIIe siècle, dans la pratique du Kampo (la pratique japonaise de la Médecine Chinoise).

Le diagnostic du hara et du dos est utilisé au Japon pour la prescription de plantes, l’acuponcture et bien sûr le Shiatsu développé par Maître Masunaga (Il existe cependant de nombreuses écoles de Médecine Japonaise qui développent leurs propres modalités de palpation du hara).

Le but de ce diagnostic est tout d’abord de trouver quels méridiens sont les plus vides (en japonais : kyo -­ en Chinois : xu) et lesquels sont les plus pleins (en japonais : jitsu – en chinois : shi).

Cette modalité du diagnostic, appelé Setsu Shin, littéralement « couper à travers avec un couteau » va permettre au thérapeute d’orienter la stratégie de son traitement pour rétablir l’équilibre du Yin et du Yang chez son patient.

Ce séminaire théorique, mais surtout pratique, ouvre la porte à de nouveaux possibles, mais également permet la confrontation avec d’autres types de diagnostics manuels comme la palpation des points yu (shu) et bo (mu) et toutes les autres modalités de diagnostics.

 

Stéphane Vien : La forme est l’expression du mouvement du Ki

Matinée d’exploration de la lecture du visage, conçue spécialement pour les thérapeutes en shiatsu.

La première utilité du « diagnostic du visage », dans le cadre de la pratique du shiatsu, est de permettre une communication plus fluide entre le donneur et le receveur.

Durant cette matinée d’initiation à la lecture du visage, nous explorerons comment chaque élément se manifeste dans la composition du visage et quels sont les indices nous permettant de discerner les débalancements énergétiques potentiels de ces mêmes éléments.

Stéphane Vien : La lecture périphérique des méridiens

La lecture périphérique des méridiens (LPM) est un système simple et direct qui s’appuie sur une structure millénaire, afin de développer la perception de la qualité d’énergie des méridiens.

La LPM s’intéresse à percevoir le passage de l’énergie au niveau de Tsubo spécifique, afin de prioriser l’intervention du thérapeute selon les besoins spécifiques de la personne cliente.

 

Cette technique est à la portée de tous, avec un peu de patience et de pratique.

Cette introduction à la lecture périphérique proposera des protocoles simples et efficients afin de soutenir votre investigation de l’état des méridiens (Setsu-­shin) et par la suite, décider de   la stratégie d’intervention la plus appropriée.

 

Samedi 12 Novembre :

 

15h-­20h : Jean Marc Weill - « La pratique du diagnostic du Hara et du dos en shiatsu »

Lieu : 92bis, Bvd du Montparnasse, Paris 14ème

 

Dimanche 13 Novembre :

9h30-­13h : Stéphane Vien - « La forme est l’expression du mouvement du Ki »

Lieu : 92bis, Bvd du Montparnasse, Paris 14ème

14h30-­18h : Stéphane Vien - « La lecture périphérique des méridiens»

Lieu : 92bis, Bvd du Montparnasse, Paris 14ème

 

 

Tarifs (global pour les formations avec J.M. Weill et S.Vien)

Adhérents                                                    100 euros

Adhérents de province                                  80 euros

NonAdhérents                                           180 euros

Chèque à l’ordre de l’UFPST à joindre avec l’inscription.

 

 

 


Appel

Email